J'adore la voix étrange de soeurette au téléphone... Quand lui fut là un instant, sa voix est toute drôle, avec plein de rires etouffés, et des mots que je n'avais pas l'habitude d'entendre dans sa bouche de cadre-supérieur-wonder-woman-divorcée-mais-tout-va-bien. Des mots d'écolière. "Si tu savais comme lui est beau, mais beau! Et d'un goût si sûr! Et tu sais comment lui fait la cuisine ? Et lui sait bien quel champagne est le meilleur, et lui...." J'adore. Parce que soeurette elle porte plein de choses au bout de ses bras, et j'aime que lui l'entoure de son amour, ce qui l'oblige à baisser un peu ses bras à elle de femme forte. Soeurette elle était parfois tellement fatiguée de sa vie. Et bien moi je suis contente qu'elle soit fatiguée d'avoir manqué de sommeil. Même si lui manque déjà, parce que ce week-end lui n'est pas là... Merci la vie de lui donner ce cadeau d'aimer.
Mais soeurette pose des questions auxquelles il faut bien que je réponde... Oui, il continue à ne pas entendre mon silence, il envoie des mails, ou des textos. Mais il arrêtera, tu sais. Et je ne pleure plus. Non. Et quoi d'autre ? Rien. Mais oui, je sais qu'un jour, mais oui, d'accord...
Pour faire cesser les questions de soeurette j'ai maintenant un moyen imparable : Et lui ? Croyez-moi, sa voix change alors...